Menu
Tablet menu

5 Parisian hotels for romance

    Hotel in Paris: Maison Souquet

    Quand une décoration opulente, coquine et stylée signe des nids d’amour. Ça c’est Paris ! – Parisian hotels whose plush, stylized décors uphold the city’s reputation for romance.

    HÔTEL GRAND AMOUR (1).

    Initié par le graffeur André Saraiva, le lieu reprend les codes qui ont fait le succès de l’hôtel Amour. Il décline une déco bien sentie avec aplats de couleurs, meubles vintage chinés, moquette aux motifs coquins et accrochage photographique pour une atmosphère délicieusement arty. L’hôtel accueille un bistrot qui a été adopté par une clientèle d’happy fews. EXPANDING on the success of the Hôtel Amour, the Hôtel Grand Amour creates a delightfully arty ambience with swathes of bright colors, vintage furniture and a selection of photographic prints. The “love” theme is suggested in the color scheme, and made explicit in the erotic-print carpets.

     

    HÔTEL PROVIDENCE (2).

    C’est la dernière pépite de Pierre Moussié qui a déjà fait mouche avec les restaurants Chez Jeannette et la brasserie Barbès… Il s’est lancé dans l’aventure de l’hôtellerie avec son épouse pour créer un boutique hotel de 18 chambres avec déco stylée : tissus de la maison anglaise House of Hackney, détails en laiton, luminaires et tableaux chinés confèrent à chaque chambre une atmosphère toute particulière et chaleureuse. En rez-de-chaussée, le restaurant avec cuisine ouverte et terrasse aménagée sur la place décline une carte sur le cru, le mariné et le feu de bois. Un lieu animé jusque tard dans la soirée. THE LATEST gem by Pierre Moussié, the man behind Chez Jeannette and Brasserie Barbès, is the Hôtel Providence. Parquet foors, House of Hackney fabrics and vintage lamps and paintings create a warm, distinctive atmosphere in the 18 rooms. And the ground-foor restaurant is packed with guests and locals until late at night.

    GRAND PIGALLE HÔTEL (3).

    Imaginé par le trio d’Experimental Cocktail Club, le Grand Pigalle Hotel s’inscrit dans le renouveau de South Pigalle. Dorothée Meilichzon signe une déco sur le mode rétro chic : façades de cheminées dans les chambres, papiers peints aux motifs géométriques, carreaux de ciment, salles de bains avec faïence soulignée de laiton… Au rez-dechaussée, on retrouve la signature Experimental avec une sélection de vins italiens, de cocktails biens sentis et de tapas élaborées par la chef Laetitia Visse. AN EMBLEM of the South Pigalle revival, the Grand Pigalle Hotel features retro-chic interiors by Dorothée Meilichzon: old-fashioned mantelpieces and geometric wallpaper in the bedrooms, faïence and brass fttings in the bathrooms… And on the ground foor, a bar serving Italian wines, inventive cocktails and tapas by chef Laetitia Visse.

     

    L’HÔTEL PARTICULIER MONTMARTRE (4).

    Au milieu d’un jardin, une belle demeure bourgeoise de la fn du XIXe dévoile ses charmes. Vous ne vous trompez pas, vous êtes en plein Montmartre, et pourtant loin des tumultes de la Butte. Le discret Hôtel Particulier offre ses cinq suites décorées par des artistes contemporains, dans une ambiance cosy. Pour se concocter un week-end en amoureux, avec brunch sous la verrière et cocktail dans le bar Le Très Particulier. A LOVELY 19th-century townhouse with a large, lush garden… It’s hard to believe that the commotion of the Butte de Montmartre is just steps away. The discreetly luxurious Hôtel Particulier comprises fve suites, each with its own design by a contemporary artist. Ideal for a romantic weekend, with brunch under the glass roof and cocktails in the cozy bar, Le Très Particulier.

    MAISON SOUQUET (5).

    Salon turc avec dorures, émaux, cuir de Cordoue, marbre et velours, tableaux du XIXe… A l’hôtel 5 étoiles Maison Souquet, ancienne maison de plaisirs, le décor opulent est une superbe réalisation signée Jacques Garcia. Les chambres aux murs tendus de tissus soyeux déclinent une atmosphère feutrée. Au bar, la carte des cocktails, aux noms des cocottes, courtisanes et demi-mondaines de la Belle Epoque, donne le ton avec la citation de la Belle Otéro : “La fortune vient en dormant mais pas en dormant seul”… GILDING, enamel, cordovan leather, marble, velvet, 19th-century paintings… At the fve-star Maison Souquet, the opulent décor by Jacques Garcia evokes the building’s past as a high-class bordello. In the bar, the cocktails are named after well-known courtesans of the Belle Epoque— like La Belle Otéro, whose famous adage sets the tone: “Fortune comes while sleeping… but not alone.” 5. Maison Souquet, Paris IXe , France.

     

    back to top